Vos questions, nos réponses

Quel lait infantile choisir ?

Prémibio® propose une gamme complète de préparations infantiles et céréales à compléments protéinique destinée à répondre aux besoins spécifiques de chaque nourrisson.Voici un petit guide pour vous aider à choisir la préparation infantile la mieux adaptée aux besoins spécifiques de votre bébé.

Préparations infantiles à base de lait de vache : 

  • Prémilait® 1er âge, 2ème âge et croissance
  • Prémilait® « formule épaissie » 1er âge et 2ème âge sont destinés à répondre aux petits rejets de lait, fréquents dans les premiers mois de la vie
  • Prémilait® Lactofermenté 1er âge et 2ième âge sont destinés aux bébés rencontrant de petits problèmes digestifs occasionnels, tels que coliques, ballonnements ou constipation passagère.

Préparations infantiles à base de lait de chèvre :

  • Prémichèvre® 1er âge et 2ème âge couvrent tous les besoins nutritionnels de bébé dès sa naissance, de la même façon qu’une préparation infantile à base de lait de vache. Prémichèvre® peut s’utiliser en alimentation exclusive, en alternance avec l’allaitement maternel, ou lors de la diversification alimentaire.

Autres alternatives au de lait de vache :

  • Prémiamande® (de 6 à 12 mois) et Prémiamande® croissance (de 12 à 36 mois), sont des «céréales à complément protéinique» à base de riz et d’amande, constituant une alternative végétale aux préparations infantiles à base de lait de vache. Prémiamande® est garanti sans lactose, tout en présentant une composition proche d’une préparation infantile classique.
  • Prémibrebis®, 6 à 12 mois est une céréale à complément protéinique, à base de lait de brebis provenant exclusivement des causses de l’Aveyron. Prémibrebis® constitue une alternative possible aux préparations infantiles à base de lait de vache, sa composition étant proche d’une préparation infantile classique.

Quelle est la différence entre 1er et 2ème âge ?

Chaque tranche d’âge présente des exigences nutritionnelles spécifiques. Les besoins énergétiques, notamment, sont particulièrement plus élevés pendant les premiers mois de la vie, ce qui explique par exemple que Prémilait® 1er âge contienne davantage de lipides que Prémilait® 2ème âge. Les apports en vitamines et minéraux étant établis en fonction de la valeur calorique du produit, il en découle donc des valeurs différentes pour ces nutriments selon la tranche d’âge considérée.

Comment faciliter la reconstitution de Prémilait® «formule épaissie» ?

Destiné à éviter les petits rejets souvent observés dans les 8 premiers mois, Prémilait® «formule épaissie» contient une fécule végétale naturelle. La fécule est un glucide peu soluble dans l’eau, ce qui explique pourquoi la reconstitution de Prémilait® «formule épaissie» peut s’avérer plus difficile que celle d’un autre Prémilait®.

Notre conseil : ne pas reconstituer le lait en une seule fois, mais procéder par mélanges successifs en ajoutant le contenu d’une seule dosette à la fois. Mélanger jusqu’à dissolution complète, puis renouveler l’opération avec la dosette suivante jusqu’à reconstitution complète du biberon

Puis-je utiliser Prémilait® au-delà de trois semaines après ouverture ?

Nous ne conseillons pas d’utiliser nos préparations infantiles et céréales à complément protéinique au-delà de cette date en raison de la fragilité à l’oxydation de certaines vitamines, la vitamine E en particulier, et des acides gras essentiels.

Puis-je utiliser le lait pour des préparations autres que les biberons (yogourts, gâteaux, ...) ?

Prémilait® est un aliment naturel, et à ce titre, fragile, en outre destiné à l’alimentation particulière des nourrissons. Des précautions d’utilisation s’imposent donc. Il est possible d’utiliser Prémilait® dans des préparations autres que le biberon, à condition de ne pas chauffer le produit au-delà de 40° C. Par exemple, Prémilait® peut être ajouté dans une bouillie, mais ne peut pas être utilisé comme ingrédient dans un gâteau, qui nécessite une cuisson à température élevée.

Puis-je congeler la poudre ou le lait reconstitué ?

En ce qui concerne la poudre, la congélation ne présente pas d’intérêt particulier. En outre, après ouverture de la boite, la congélation n’empêche pas le contact de l’oxygène de l’air avec le lait, et par conséquent l’oxydation des vitamines et acide gras essentiels.

Pour un biberon reconstitué, une contamination microbienne peut apparaître lors de la décongélation. Il est donc fortement déconseillé de congeler le contenu d’un biberon reconstitué, et d’une manière générale, de conserver les restes d’un biberon.

Peut on mélanger deux laits infantiles différents ? Par exemple Prémilait® lactofermenté et Prémilait® 1er âge formule épaissie ?

Oui, à condition de bien respecter le nombre total de dosettes indiqué sur la boite pour la tranche d’âge correspondante. Le nombre de dosettes peut en revanche être réparti entre les deux préparations infantiles à votre convenance.
Par exemple, pour un dosage conseillé de 6 dosettes, les répartitions peuvent être : 3 +3 / 4 + 2 ou 2 + 4 / 5 + 1 ou 1 + 5.

Pourquoi Prémiamande® et Prémibrebis® ne sont utilisables qu'à partir du 6ème mois ?

Ces deux aliments infantiles répondent à la réglementation des «céréales à complément protéinique» qui n’autorise pas leur emploi avant le 6ème mois.

Combien de temps peut-on conserver le biberon après reconstitution ?

Nous déconseillons vivement de conserver les restes d’un biberon qui n’aurait pas été bu en totalité, un développement microbien peut en effet survenir, même en quelques heures.

Peut-on alterner biberon et allaitement maternel ?

Oui. Prémilait® et Prémichèvre® peuvent être utilisés indifféremment en alimentation exclusive ou en alternance avec l’allaitement maternel.

Peut-on prolonger l'utilisation de Prémibrebis® au-delà de 12 mois ?

Oui. L’utilisation de Prémibrebis® dans l’alimentation de votre bébé permet notamment de garantir à votre bébé une bonne couverture en acide gras essentiels, en particulier les oméga 3 « cis », des acides gras absents du lait de vache ordinaire.
Vous pouvez continuer le dosage identique que pour 6-12 mois, à savoir 210ml d’eau pour 7 dosettes, et d’une manière générale, toujours garder la proportion : 1 dosette pour 30ml d’eau.

Pourquoi la maltodextrine est-elle le premier ingrédient qui apparaît dans la déclaration des ingrédients ?

Prémilait® n’utilise pas de lactosérum, un ingrédient constitué essentiellement de lactose (90%), qui est un sucre, et de protéines (10%). Ceci explique pourquoi dans Prémilait®, la maltodextrine, un glucide, apparaît comme le premier ingrédient cité. À noter que Prémilait® n’utilise que la quantité de maltodextrine strictement nécessaire pour obtenir une teneur en glucides strictement équivalente à celle du lait maternel.

Les maltodextrines utilisées dans la gamme Prémibio® contiennent-elles du glutamate?

Les maltodextrines sont des glucides, alors que l’acide glutamique, et son sel, le glutamate (de sodium), sont des acides aminés, que l’on trouve donc à ce titre dans les protéines. En outre, le procédé d’obtention ne nécessite pas l’utilisation de glutamate. Par conséquent, les maltodextrines sont garanties sans glutamate, tout comme l’ensemble des produits.

Pourquoi la marque Prémibio® n’utilise pas de lactosérum ?

Le lactosérum est un sous-produit fréquemment employé en remplacement partiel du lait véritable, afin de réduire le prix de revient des préparations infantiles. En outre, il n’existe pas de lactosérum issu de de l’agriculture biologique produit en France. Pour des raisons de sécurité alimentaire, nous refusons d’utiliser une source de protéines laitières qui ne soit pas produite en France. Voilà pourquoi Prémibio a toujours refusé d’utiliser du lactosérum dans Prémilait®.

Quels sont les risques d’allergies lié à l'usage du Prémiamande® ?

L’amande est considérée comme un allergène. Cependant, en pratique, la prévalence de l’allergie à l’amande n’en reste pas moins peu fréquente. Sur la base de notre propre expérience, il apparaît que Prémiamande® est un aliment particulièrement bien toléré par les nourrissons et, à ce jour, aucun cas d’allergie ou d’intolérance ne nous a été rapporté.
En outre, Prémiamande® ne contient pas de lactose, ce qui en fait un aliment particulièrement indiqué pour les nourrissons intolérants au lactose.

Quelle est l’origine des oméga 3 et 6 dans Prémibio® ?

Les acides gras essentiels proviennent exclusivement d’huiles végétales obtenues par première pression à froid et issues de l’agriculture biologique. Les oméga 3 sont apportés par l’huile de colza, les oméga 6 par l’huile de tournesol.

Quels sont les risques si l'on chauffe trop l’eau pour préparer le biberon (ex perte de vitamines) ?

Les aliments Prémibio®, qui font l’objet de contrôles rigoureux et systématiques, garantissant une qualité microbiologique irréprochable. Il n’est donc pas nécessaire de les stériliser au préalable.

En outre, une ébullition entraînera une dégradation des vitamines et présente un risque de brûlure pour votre bébé si le liquide n’est pas suffisamment refroidi.

De même, les eaux minérales ou de source, adaptées aux nourrissons, ne nécessitent pas d’être préalablement portée à ébullition.

Il ne faut donc en aucun cas soumettre les préparations infantiles Prémibio® (Prémilait®, Prémichèvre®, Prémiamande® et Prémibrebis®) à une ébullition préalable, mais les reconstituer avec une eau tiédie à 37°C maximum.

Pourquoi les préparations infantiles Prémibio® présentent-elles parfois de légères variations de goût et de couleur ?

Nos préparations infantiles utilisent des ingrédients naturels, peu ou pas transformés, afin de préserver toute leur valeur nutritionnelle.

Le lait provient, selon la préparation infantile considéré, des vaches, chèvre ou brebis, nourries en pâturages. Ce mode d’alimentation naturel explique que le lait présente parfois de légères variations de goût et de couleur, selon la saisonnalité et les plantes pâturées (trèfle, luzerne, lotier, sainfoin, etc.).

Les huiles utilisées sont obtenues par premières pression à froid, et ne subissent pas de raffinage. Cette méthode d’obtention présente le grand avantage de ne pas générer d’acides gras dits « trans », de préserver les vitamines et les flavonoïdes, des composés antioxydants, mais confère une note aromatique végétale caractéristique que l’on retrouve dans nos préparations infantiles.

Pourquoi utiliser de l’huile de coco à la place de l’huile de palme ?

L’utilisation de l’huile de palme est un ingrédient fortement déconseillé dans l’alimentation des nourrissons. Cette huile empêche en effet l’assimilation du calcium (formation de palmitate de calcium) et favorise la constipation.

Inversement, l’huile de noix de coco est fortement recommandée dans les préparations infantiles. Elle contient en effet des acides gras dits à «chaîne moyenne», naturellement présents dans le lait maternel.

Malheureusement, en raison de son prix élevé lié au caractère artisanal de son mode de production, très peu de fabricants utilisent cette huile, lui préférant l’huile de palme.

D’autres fabricants n’utilisent qu’un mélange d’huile de tournesol et de colza, mais cela conduit à un excès d’acides gras insaturés, dépassant très largement les besoins des nouveau-nés en acides gras essentiels. En outre, chez les nourrissons, cet excès d’acides gras insaturés, (ceux-ci s’oxydant facilement) peut à son tour créer une susceptibilité au stress oxydatif chez le nourrisson. Les mécanismes enzymatiques de défense antioxydante (SOD, catalase, etc.) des nourrissons n’étant pas complètement opérants dans les premiers mois de la vie.

 huile de coco verso pour sitehuile de coco recto pour site

Après reconstitution Prémilait® «lactofermenté», on observe parfois une perte d'homogénéité du mélange. Est ce normal ?

Oui. C’est un phénomène tout à fait normal. Le lait contenu dans Prémilait® «lactofermenté» a été préalablement fermenté avec des ferments lactiques bénéfiques, les lactobacilles, afin notamment de rendre le lait plus digeste. Cependant, la fermentation lactique a aussi pour conséquence de diminuer légèrement le pH du lait, comme cela se produit dans un yaourt par exemple, ce qui explique que le contenu du biberon puisse perdre de son homogénéité en cours de tétée.
Le cas échéant, il suffit alors d’agiter brièvement le biberon afin de lui redonner son homogénéité initiale.

L’emballage des laits contient-il de l’aluminium, du Bisphénol A (BPA), Bisphénol S (BPS), du phtalate ?

L’ensemble des emballages de la gamme Prémibio® est garanti sans BPA, BPS et phtalate.

D’autre part, la fabrication de nos produits ne met en œuvre aucun ingrédient, additif ou auxiliaire de fabrication à base d’aluminium.

 

Il y a des points verts dans la préparation infantile Prémiamande®. Est-ce normal ?

La formule contient de la spiruline, une micro-algue en raison de sa richesse en protéines et vitamines naturelles. Parfois, il peut se former lors du séchage de la spiruline, de petits agrégats, que l’on retrouve sous forme de points verts dans Prémiamande®.

Ce phénomène n’a aucune incidence sur la qualité, la sécurité et la valeur nutritionnelle de Prémiamande®.


 

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ? Vous pouvez vous rendre sur le site du fournisseur, Prémibio, et poser votre question sur le forum http://www.alimentationbio.com/faq/